dimanche 29 janvier 2012

Chroniques de la fin du monde, tome 1 : Au commencement – Susan Beth Pfeffer


Enfin c'est le grand soir : l'astéroïde dont tout le monde parle va percuter la Lune ! Familles, voisins, amis, tous se rassemblent pour observer le phénomène. Mais les choses ne se passent pas comme prévu. L'impact a été si violent que la Lune a dévié de son orbite et s'est rapprochée de la Terre. Peu à peu tout se dérègle... L'électricité puis l'eau sont coupées et les vivres commencent à manquer. Miranda et sa famille vont devoir accepter que la vie telle qu'ils la connaissaient a disparu à jamais.


Mon avis :

C’est avec les yeux encore brouillés de larmes que j’écris cette chronique. Je ne m’attendais tout simplement pas à recevoir une telle claque … Les Chroniques de la fin du monde de Susan Beth Pfeffer m’ont carrément scotché ! Ce livre est tellement époustouflant … Maintenant, le plus difficile pour moi reste à faire : mettre des mots sur ce que j’ai ressenti durant ma lecture.

Pourtant après quelques pages, je n’étais pas plus emballé que ça. Bien sur, ce livre me tentait beaucoup mais comme il est écrit sous forme d’un journal intime, j’étais un peu refroidie. Je pensais que cette manière de raconter l’histoire empêcherait le lecteur à la vivre pleinement. Néanmoins, c’est tout le contraire qu’il s’est produit ! Ça n’a donné que plus de force au roman. Le lecteur ressent les choses comme s’il les vivait. C’est vraiment une expérience très intense !

Par la suite, plus je tournais les pages plus j’étais absorbée par le récit des aventures de Miranda, l’héroïne principale, et sa famille. Je me suis complètement identifiée à Miranda. C’est une personne totalement entière et honnête. Elle est terriblement humaine avec ses réactions parfois égoïstes. En fait, elle est exactement comme nous, avec ses qualités et ses défauts qu’elle ne cherche pas à cacher. C’est, sans doute, pour ça qu’on s’identifie si facilement à elle. 

Par moment, j’ai vraiment eu l’impression d’être à sa place, de vivre ce qu’elle vivait. C’est avec le cœur serré ou totalement révoltée contre l’injustice de la vie que j’ai lu certaines pages. En plus, il y a une telle tension qui grandit au fil des pages que ça en devient insoutenable. Une chose est sûre : on ne ressort pas indemne de la lecture des Chroniques de la fin du monde. La fin m’a laissé bouche bée, avec une multitude de questions qui se bousculaient dans ma tête.

Je ne pense pas vous étonner en vous disant que j’ai fait de ce premier tome des Chroniques de la fin du monde un coup de cœur ! Comment aurait-il pu en être autrement avec un roman à ce point émouvant ? J’ai déjà la suite qui m’attend et pour être franche, je ne sais pas vraiment ce qui me retient de sauter dessus pour le moment !

7 commentaires:

  1. Ah,tu as la suite sous le coude...LA CHANCE!!!!!!
    Saute dessus....
    Moi aussi,j'ai été happé par cette lecture.
    T'as vu,vendredi,un astéroïde a failli toucher la Terre.J'ai tout de suite pensé à ce livre;
    Ton article a tout dit.merci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah non, je ne savais pas pour l'astéroïde de vendredi. Heureusement, j'aurais flippé sinon :p Oui, je pense que la suite ce sera pour cette semaine :)

      Supprimer
  2. Tu me donne vraiment envie de lire ce livre ! Opla +1 à ma wish list.^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, je sais, je suis une vile tentatrice ^^

      Supprimer
  3. Ce livre me fait déjà de l'oeil mais ton avis m'encourage encore plus à me le procurer.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que tu vas craquer, parce que ce livre est vraiment génial :)

      Supprimer
  4. Hello !
    J'ai lu ce livre que j'ai chroniqué cette semaine mais malheureusement, contrairement à toi, je n'ai pas été touchée. Peut-être suis-je passée à côté mais je ne me suis pas sentie proche de l'héroïne et de son entourage. Je me suis surtout ennuyée en fait. Dommage...
    Mais contente que cela t'ai plu :)

    RépondreSupprimer