jeudi 16 février 2012

Angela, tome 1 : La mort est ma raison d’être – Julia M. Tean



"Ma vie a toujours été une succession de catastrophe. De la mort de ma mère à celle de ma meilleure amie, j'ai toujours su que j'étais maudite.

Je pensais que la malédiction m'avait quittée, jusqu'au jour où je l'ai rencontré...

Isaac Hayden.

Énigmatique, sombre et beau à se damner, il a eu le malheur de croiser ma route...
J'ignore si je serai assez forte pour combattre la mort, mais je suis prête à tout pour sauver le bel étranger, même si je dois me brûler les ailes..."


Mon avis :

Perplexe, voilà comment je me sentais après ma lecture d’Angela de Julia M. Tean … Je ne savais absolument pas quoi penser de cette lecture. Mais après quelques jours de recul, j’ai enfin su mettre des mots sur ce que j’ai ressenti. Selon moi, Angela est un roman plein de promesses mais qui n’a, malheureusement, pas su les tenir.

Comme ce n’est jamais très agréable, autant en finir tout de suite, je vais commencer par vous parlez des défauts que j’ai pus relever. Enfin, quand je dis « défauts », je parle simplement des choses qui m’ont gêné durant ma lecture.

Tout d’abord, je n’ai absolument pas accroché avec l’héroïne, Angela. Si vous me suivez, vous devez sans doute avoir compris que si les personnages principaux ne me plaisent pas, c’est déjà mal parti pour la suite. Et bien là, j’ai très vite été agacée par Angela. Elle ne sait vraiment pas ce qu’elle veut, surtout en ce qui concerne le mystérieux Isaac. D’abord elle le déteste, ensuite il l’intrigue, puis elle le hait à nouveau mais, au paragraphe suivant, il l’attire, et ainsi de suite. Tout au long du roman, j’ai eu l’impression de faire un pas en avant, deux en arrière avec elle. Et puis, j’ai aussi trouvé que les descriptions qu’en faisait l’auteure la rendaient un peu monstrueuse …

Second point qui m’a posé problème : les dialogues. Je ne sais pas si cela à un rapport avec le fait que j’ai détesté Angela mais j’ai vraiment eu un souci à chaque fois qu’elle parlait à ses proches, surtout à son père. Leurs discussions sonnaient fausses, sans vie. C’était comme si « j’entendais » des acteurs de sitcom pourrie réciter leur texte sans y insuffler de passion.

En plus, pour ne rien arranger, le style de l’auteure m’a quelque peu désarmé. Parfois, je devais relire plusieurs fois les mêmes phrases tant elles étaient compliquées. Mais le plus troublant, c’est qu’à d’autres moments, le discours se faisait nettement plus simple. J’ai trouvé ces allers-retours entre simplicité et complexité du discours totalement perturbants, mais surtout inutiles … Ils font perdre toute fluidité au texte.

Bon, jusqu’ici, je n’ai pas vraiment été très tendre avec ce premier tome d’Angela. Mais ma lecture n’a pas été un calvaire du début à la fin. J’ai beaucoup aimé l’univers qu’a voulu créer Julia M. Tean. Elle a su innover avec ces anges complètement différents de ceux qu’on a l’habitude de croiser. Ce qui est vraiment dommage parce que si je n’avais pas été gênée dans ma lecture, je pense que je me serais bien laissé prendre au jeu.

Pour finir, pour avoir un peu parcouru la page facebook de la saga Angela, je dois vous dire que j’ai un avis assez différents de certains quant à la fin du roman. Ils pensent que celle-ci est plutôt prévisible mais, personnellement,  je ne l’ai pas vraiment vue venir cette fin. J’ai été assez surprise mais malheureusement, ça n’a pas suffit à me faire oublier le reste.

Bref, je ne suis pas vraiment enthousiaste après ma lecture d’Angela, tome 1 : La mort est ma raison d’être. C’est vraiment dommage, il avait du potentiel mais il n’a peut-être pas été assez exploité. En tout cas, je peux vous dire que l’auteure est vraiment un personne sympathique et très à l’écoute de ses lecteurs. Et j’aimerais beaucoup la remercier pour ça =).

15 commentaires:

  1. Dans l'immédiat, il ne me tente pas trop ! Et au vu de ta chronique plutôt mitigée, je suis encore moins attirée. Après, faut voir plus tard lorsque je n'aurai plus de priorités d'achats. Peut-être que je me lancerai ou pas, à voir quoi ! ;)

    Merci beaucoup pour cette chronique éclairante ;)
    Des bisous chocolatés au passage.

    RépondreSupprimer
  2. Pas trop tentée non plus... rien que la couverture me donne une impression d'inachevé (et avec moi,si je bloque déjà à la vue de la couverture... hum hum :D)

    ""C’était comme si « j’entendais » des acteurs de sitcom pourrie réciter leur texte sans y insuffler de passion."" ==> arf, c'est moche ça, effectivement... ça n'aide pas à entrer dans le roman...


    bisou ma belle

    RépondreSupprimer
  3. Comme quoi, on n'a pas tous les mêmes impressions...moi j'ai adoré son style, son écriture poétique et imagée. Et j'ai bien accroché avec Angela, qui hésite sur ses sentiments, sur la conduite à tenir avec Isaac, une ado presque normale quoi ;) !!

    RépondreSupprimer
  4. coucou moi je le redis haut et fort J ADORE "angela" lol j ai vraiment accrocher des le depart, on a pas le temps de s embeter.le personnage d Angela doit faire face a beaucoup de chose pour son age et sa ne doit vraiment pas etre simple pour elle j ai eu assez mal pour Angela tout au long de ce livre et je l es vraiment apprecier, apres comme on dit c est chacun ses gouts (et heureusement lol) donc ceux qui ne l on pas encore lu depecher de vous le procurer pour vous faire votre propre avis.En tout cas je vous le conseil grandement vous ne serez pas decu et son auteur est vraiment presente pour tout ses lecteurs j ai hate de lire le tome 2 ,d ailleurs je vous encourage a aller sur sa page facebook pour signer la petiton pour qu elle puisse trouver un editeur merci d avance pour elle car elle le merite grandement. bon j arrete de vous embeter et bonne lecture a tous ;)

    RépondreSupprimer
  5. Mon avis sur le personnage d’Angela est tout à fait différent, voilà pourquoi je trouve cette chronique intéressante.
    En fait, Angela Elle vit un terrible dilemme, entre la mutation de son corps de simple mortelle, le fait de ne pas savoir qui elle est en réalité et lz mort prochaine qui guette les deux hommes de sa vie, elle ne sait pas comment les sauver.
    Sa vie est faite de sacrifices, de confrontation entre le bien et le mal, d’amour, et elle doit avoir une grande force d’esprit pour y faire face. Angela se remet constamment en question, elle a le sens du sacrifice, beaucoup de souffrance et de culpabilité liées à la disparition de sa mère et son amie, qu’elle n’a pas pu sauver. Ce don ou malédiction lui cause de la détresse parce qu’elle ne peut rien faire contre la mort. Ce qui fait qu’elle a dû éloigner très durement les gens qui l’entourent. Elle aimerait peut-être s’effacer devant les autres pour ne pas les « condamner » et assister à leur mort ! Casanière et introvertie elle vit seule, sans se soucier des choses futiles comme de son apparence. Elle peut paraître égoïste, mais c’est simplement parce que c’est un personnage qui se cherche et qui est désemparée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. absolument d accord avec toi scesar21 ;)

      Supprimer
  6. Ce fût pour moi, un vrai coup de coeur...... et c'est bien dommage que tu n'ai pas apprécié. Pour ma part, je ne regrette pas d'avoir fait confiance à cette jeune auteure et je le recommande même à quiconque aime la bit-lit/fantasy.......j'attends la suite avec une très grande impatience.
    PS : Ne jamais se fier aux critiques, car comme qui dirai, chacun ses goûts.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Entièrement d'accord avec ton PS car en effet, les ressentis, les émotions, les sentiments sont propres à chacun. Ce n'est pas parce que telle personne a apprécié, que cela sera forcément le cas de tout le monde. Et l'inverse est vrai aussi. Ce n'est pas parce qu'on ressort mitiger d'une lecture (ou que c'est une déception), que d'autres ne l'apprécieront. Les coups de coeur, les déceptions sont propres à chacun, par rapport à nos goûts. En tout cas, c'est chouette de partager ainsi dans la bonne humeur ;)

      Supprimer
  7. J'ai eu un immense coup de coeur en lisant angela, étant une fan de twilight apres avoir lu angela , je suis devenue encore plus fan de angela, qu'elle écriture encore félicitation julia les personnages magnifiques! je vous recomande vivement ce livre bien que je ne suis pas une incolable en litérature ;D laura g

    RépondreSupprimer
  8. Moi aussi, j'ai beaucoup apprécié ce livre. Une belle découverte! Une histoire poignante, des sentiments conflictuels, un dilemme cornélien... un cocktail détonnant !!! Je le conseille sans modération. J'attends la suite avec impatience.
    Il mérite d'être lu!!!
    S.C

    RépondreSupprimer
  9. J'ai vraiment été déçue par cette lecture ! Sur la page Facebook, je voyais tellement de monde apprécier ce livre que je m'attendais à quelque chose d'exceptionnel. Finalement, le livre a du potentiel avec un univers assez original. Mais le tout reste trop peu exploité. L'auteur devrait reprendre entièrement son roman, le retravailler depuis le début en détaillant un peu plus certaines scènes, en rajoutant d'autres pour faciliter la compréhension...

    Je ne peux que être d'accord avec ton avis (sauf sur le point concernant la fin mais je ne vais pas, à nouveau, rentrer dans ce débat).

    RépondreSupprimer
  10. Voilà mon avis sur Angela que j'ai adoré!!!

    Si vous êtes accros au fantastique, au monde des anges et aux histoires d'amour impossibles, ce livre est pour vous.
    Du fait que le livre soit écrit du point de vue d'Angela, on arrive facilement à s'identifier à elle et à ressentir ses émotions, mais aussi parce qu'elle se confie à nous, on s'y croit vraiment et on se projette dans le livre. Elle est très attachante, après ce qu'elle a vécu : la mort de sa mère et de sa meilleure amie étant petite, elle se referme sur elle-même et s'empêche toute relation à l'exception de Debbie sa meilleure amie qu'elle décrit comme son "petit rayon de soleil" ou encore son "arc en ciel" de part ses tenues légèrement trop colorées. A l'arrivée d' Isaac au lycée, elle ressent une irrésistible attirance envers lui mais elle se refuse de céder à la tentation de peur de le perdre lui aussi et le déteste pour ca, mais surtout parce qu'elle sent qu'il cache quelque chose, il en sait beaucoup trop a son sujet et elle nous confie ses doutes et ses craintes. Tous les personnages ont tous une personnalité qui les différencie les uns des autres, mais il n'en sont pas moins attachants.
    On ne voit pas le temps passé, et il est difficile de décrocher. Les passages sont décrits avec beaucoup de détails. Cet univers entre anges, voleurs d'âmes et faucheurs est vraiment bien trouvé par l'auteur.
    La fin est vraiment inattendue, on apprend beaucoup sur Isaac et angela qui explique bien des choses ... La dernière page est vraiment prenante... Âmes sensibles préparez les mouchoirs ^^

    Et je peux vous dire que j'attends la suite avec impatience!!

    J'espère que mon avis vous aura servi, car c'est un roman à ne pas louper!

    RépondreSupprimer
  11. Les critiques, il faut les accepter et apprendre pour évoluer. Il est intéressant de voir ces commentaires. Je suis fan d'Angela. Oui il y a du potentiel inachevé, oui le livre a des défauts, mais rappelez-vous un peu le premier Harry Potter, la 8ème couleur de Pratchett voire même Le seigneur des Anneaux. Chacun de ces livres avaient des défauts et des inachevés. Quand vous voyez ce qu'ils sont devenus... Julia est quelqu'un qui a du potentiel et qui pour un premier livre est déjà très mature. J'ai aimé sa façon d'écrire, exception faite des fautes d'orthographe. J'ai aimé l'histoire qui sort des sentiers battus par les romans d'adolescent. J'attends la suite avec impatience, et je suis sur que les défauts seront gommés...
    It_noc

    RépondreSupprimer
  12. J'ai plus aimé que toi, même si j'ai été gêné par les mêmes choses que toi : je n'ai pas apprécié Angela, et le style m'a un peu perturbée au début, même si on s'y habitue ^^ Et j'ai été surprise par la fin également.

    RépondreSupprimer
  13. Dommage que ce roman ne t'ai pas davantage plu. Personnellement je l'ai beaucoup apprécié !

    RépondreSupprimer